Petit moment d’histoire…

 

Le site de Saint-Luc et un lieu exceptionnel. L’histoire de sa construction l’est tout autant. Vous pourrez la découvrir ainsi que quelques images sur les sites des entités d’enseignement et de l’internat qui s’y épanouissent :

http://stluc-sup-tournai.be/lecole/historique/

http://www.islt.be/vie-a-saint-luc/historique

https://www.pslt.be/accueil-3-2

Et au sein de ce site exceptionnel se trouve un bâtiment qui étonne chacun de ses visiteurs :

« Théâtre et Chapelle, le cœur de Passy (Saint-Luc) »

Etienne Boussemart dans la Chronique « Le Tournai d’avant » du Courrier de l’Escaut du 26 juin 2017 nous en donne une succulente description :

« Initiative rare: la chapelle surmonte la salle de théâtre, c’est pourquoi celle-ci s’appuie sur de puissantes et courtes colonnes dont le profil général fait penser d’ailleurs à la cathédrale tournaisienne. Voyons ce théâtre de ce qu’il est convenu d’appeler «Saint-Luc» à Ramegnies-Chin.

C’est bien là que Pol Clerbaux, jeune architecte tournaisien relève le défi que son oncle Louis Cloquet lui a laissé, faute de temps. Pol y laisse jaillir son inspiration telle que le suggère le néogothique moderne dont il est fervent. Un style qui évolue avec le temps, se réhabilite dès 1862, se fonde sur le renouveau religieux tout en demeurant rationnel. Ce lieu bénéficie donc, d’une part, de tous les agencements voulus par la modernité et, d’autre part, des réminiscences de style en faveur aux XIII et XIVe siècles.

Une scène, des balcons sur les flancs mais aussi en fond de salle, pour les autorités; des colonnes trapues et puissantes aux chapiteaux composites, sur lesquels retombent les arcs raidissant nécessairement la voûte; car au-dessus est la chapelle dite la «petite cathédrale» à cause de son volume et de son élégance.

Qu’est donc le théâtre dans l’instruction et l’éducation des élèves? Son rôle est primordial, du moins dans ce type d’établissement qui n’accueille que les fils de bonne bourgeoisie. Pour ces pensionnaires, il y a des chevaux de monte aux écuries, une piscine et, exemple avec cette immense salle de «skiting» réservée au patin à roulettes, des salles de sport à leur disposition, l’eau courante avec un château d’eau dès 1904, l’électricité avant même Tournai. À quelques mètres, la gare dont une voie se détachait jusqu’à deux hangars, l’un pour le charbon, l’autre pour les pommes de terre.

Un document de l’époque explique que «l’Institut de Passy-Froyennes est un véritable pôle culturel où se côtoient les plus grands noms de la littérature et de la politique, à l’occasion de conférences qui préparent les élèves aux grandes écoles qu’ils sont appelés à rejoindre».

Vous qui souhaitez faire revivre cette belle ambition, vous qui cherchez un lieu pour organiser une exposition, un concert, une conférence, contactez-nous ! Le théâtre est à nouveau accessible pour ces diverses activités, nous vous y accueillerons avec enthousiasme.

Publicités